Actualités Pour vous +servir Jeux concours
Jeux concours

Jeux concours

Le bac 25 est inauguré

Publié : Il y a 5 mois
©Mathieu Deshayes
Quelques jours en amont de sa mise en exploitation, le bac 25 reliant Yainville à Heurteauville a été officiellement inauguré mardi 14 décembre.
 
De bon matin en ce 14 décembre, une effervescence particulière animait l’embarcadère de Yainville. Bertrand Bellanger, Président du Département, Alain Bazille, vice-président en charge des infrastructures, transports, ports et routes, et Marine Caron, marraine du bac 25, ont réalisé la traversée inaugurale entre Yainville et Heurteauville.
 


Formation
Son arrivée a constitué un événement pour l’ensemble du personnel du service d’exploitation des bacs de Seine. Construit par le chantier Manche Industrie Marine à Dieppe, le bac 25 a été convoyé à la mi-octobre vers son port d’attache de Yainville. Depuis, le personnel navigant enchaîne les sessions de découverte et de formation pour se familiariser avec ce bateau nouvelle génération. « Cette étape est nécessaire car les caractéristiques techniques du bac imposent l’adaptation des conducteurs qui ne peuvent se contenter de rester sur leurs acquis. Ils prennent cela véritablement à cœur car c’est un très bel outil de travail qui leur est confié », explique Didier Lenormand, chef du service d’exploitation.
 
Concertation
Lors de ces mises en situation consacrées à leur apprentissage, les agents ont rapidement apprécié un plus grand confort. « La manœuvre est plus douce, offre moins de vibrations, mais cela nous demande pour l’heure une très grande concentration », commente Jean-Marc Cassou, aux manettes ce jour, enchaînant les allers-retours pour s’approprier pleinement son poste de pilotage. « La cabine est insonorisée et la traversée est également plus agréable pour les agents sur le pont car le bac est plus silencieux. Les usagers pourront bientôt le constater. Le bateau est plus puissant et nous devons bien maîtriser ses capacités ».



En contrebas, auprès des véhicules qui viennent d’embarquer, Julien Delaitre vante également les qualités de ce bac qui allie donc puissance et douceur. « Par rapport aux anciens modèles, celui-ci est plus large et plus long. Cela ne saute pas forcément aux yeux pour tout le monde, car son design estompe quelque peu ses dimensions. Le bac 25 est aussi plus fiable et moins énergivore. Nous sommes contents de cet équipement et nous avons hâte de le partager avec les voyageurs dès sa mise en exploitation à temps plein ». Julien et Jean-Marc sont pleinement convaincus par les performances de ce bac dont ils suivent l’évolution depuis plusieurs années. Ils se sont en effet portés volontaires pour être référents et ont pu à ce titre apporter leurs commentaires éclairés à toutes les étapes du projet. Une concertation évidemment pleine d’intérêt pour fédérer les équipes autour d’un bac répondant au mieux à leurs attentes.
 
Caractéristiques
Mesurant 26,5 m de long et 9,8 m de large, et affichant une capacité de 60 passagers, le bac 25 est muni de deux voies de stationnement pour 12 véhicules et peut transporter un véhicule de secours limité à 16T. Les deux propulseurs « pumpjet » Schottel qui sont intégrés à la coque permettent de limiter les problèmes de collisions avec les éventuels déchets se trouvant dans la Seine. Doté de deux moteurs diesel munis de filtres à particules et d’un dispositif de captage des émissions d’oxyde d’azote, sa vitesse contractuelle est de 8 nœuds en charge.



Entièrement financé par le Département de la Seine-Maritime, le coût de la construction est de 3,16 M€ HT. Le bac 25 entrera en service dans les jours à venir, pour le plus grand plaisir des agents et des usagers.