Actualités Pour vous +servir Covid-19 : Point de situation
Covid-19 : Point de situation

Covid-19 : Point de situation

Le nouveau bac 25 mis à l'eau

Publié : Il y a 12 jours
©Stéphanie Bazin

Très attendu par les usagers, le bac 25 a été mis à l’eau pour la première fois dans le port de Dieppe jeudi 27 mai. Ce dernier reliera dans quelques mois Yainville à Heurteauville.

Le soleil était au rendez-vous jeudi 27 mai pour la première mise à l’eau du bac 25, sous les yeux d’Alain Bazille, Vice-président en charge des infrastructures, transports, ports et routes et de Marine Caron, Vice-présidente du Département.

Marine Caron, marraine de ce nouveau bac, a notamment lancé une bouteille contre la coque pour conjurer le sort, comme le veut la tradition.

Ce nouveau bac 25 mesure 26,5 m de long hors rampes et 9,8 m de large. Il est muni de 2 voies de stationnement pour un emport de 12 véhicules, ainsi que celui d’un véhicule de secours limité à 16T. Sa capacité est d’environ 60 passagers.

À l’image du bac 24 récemment entré en activité entre Quillebeuf-sur-Seine et Port-Jérôme-sur Seine, cette nouvelle unité se veut plus moderne, plus fiable et moins énergivore. Le coût de la construction du bac 25 est de 3,16 M€ HT, entièrement financé par le Département de la Seine-Maritime. Après finalisation de ce chantier et période de tests, sa mise en service devrait intervenir en automne.

Le Département et les bacs :
Au total, six bacs fluviaux et deux bacs maritimes sont gérés et exploités par le Département de la Seine-Maritime reliant ainsi les deux rives de la Seine de Canteleu à Quillebeuf-sur-Seine. Chaque année, le service des bacs permet à plus de 3 millions de véhicules de traverser le fleuve. Ces transports fluviaux s’inscrivent pleinement dans la politique départementale des mobilités. Ainsi, les bacs contribuent à la cohésion et l’attractivité du territoire.