Actualités Pour vous +servir Construire ensemble les solidarités de demain
Construire ensemble les solidarités de demain

Construire ensemble les solidarités de demain

La coquille et la fleur

Publié : Il y a 26 jours
Envie de sublimer vos noix de Saint-Jacques ? Le safran, une épice unique en son genre, peut devenir un allié précieux. Et pour plus de saveur, misez sur le local en sélectionnant des produits 100% Seine-Maritime.
 
Ouverte depuis le 4 octobre dernier, la saison de pêche de la coquille Saint-Jacques (pecten maximus) se poursuit et ce mets d’exception ornera certainement de nombreuses tables lors des fêtes de fin d’année. La Normandie est la première région française de pêche de Saint-Jacques ; sur 10 coquilles pêchées en France, 7 sont normandes. Notre pays est par ailleurs le deuxième consommateur mondial après les États-Unis.
Il serait dommage de s’en priver car ce mollusque riche en fer, cuivre, zinc, iode, sodium, potassium, soufre, magnésium, calcium et vitamines, permet indéniablement de retrouver forme et tonus en cette période froide.
Parmi les bateaux qui s’adonnent à cette pêche, le navire fécampois « Le Maximum » fait figure d’institution. Son propriétaire Ludovic Thieulent vend directement à la criée ses produits de qualité. La Saint-Jacques normande est le premier coquillage vivant, sauvage et non transformé à obtenir deux Labels Rouges : en 2002 pour la coquille entière et en 2009 pour sa noix.


 
Cachée dans sa coquille, la noix de Saint-Jacques peut se déguster de diverses manières. Elle s’accommode particulièrement bien avec le safran. Surnommé l’or rouge, celui-ci est l’unique épice issue d’une fleur. Il provient du crocus sativus, plante de la famille des Iridacées dont la floraison automnale offre une belle couleur mauve. C’est en séchant les stigmates de son pistil que l’on obtient les filaments rouges caractéristiques de l’épice.
Cet ingrédient culinaire trouverait son origine en Crête, il y a plus de 3 500 ans. Pour s’en procurer directement auprès d’un producteur, nul besoin de chercher bien loin. Trois exploitations sont actuellement référencées sur le site Mon Panier 76 : Tor'du Paysan à Fécamp, le Safran Criellois et le Safran d’Anne-Marie, tous deux à Criel-sur-Mer.


 
Associez cette merveilleuse épice à la Saint-Jacques en suivant la vidéo ci-dessous :


Retrouvez le Maximum et les producteurs de safran sur le site Mon Panier 76, plateforme développée par le Département pour faciliter les circuits courts.