Actualités Pour vous +servir Seine-MariTEAM76
Seine-MariTEAM76

Seine-MariTEAM76

Le judo vraiment pour tous, avec Olivier Tredici

Publié : Il y a 24 jours
©Benoît Pradier
Le Département a fait du handicap la grande cause de l’année 2024. Et en cette période préolympique, il semblait tout naturel de parler sport. Durant cette quinzaine de vacances, quatre portraits d’animateurs et animatrices impliqués dans le mouvement handisport sont à découvrir. Aujourd’hui, rencontre avec Olivier Tredici, expert en para judo au HAC judo et au Judo club de Montivilliers.
 
« Être handicapé et faire du judo, c’est possible ! » C’est la devise d’Olivier Tredici, professeur de judo depuis 2011. Que ce soit au gymnase Claude-Bernard dans le quartier de Bléville, à la salle Deschaseaux dans le quartier Soquence, ou encore au dojo municipal Igor-Correa de Montivilliers, Olivier Tredici fait du judo un sport « vraiment pour tous ». « J’ai en horreur l’intolérance et les discriminations, affirme ce 3e dan, pratiquant depuis l’âge de 5 ans. Pour moi, c’est important d’être dans l’humain et je suis convaincu que tout le monde peut faire du judo. » Chaque semaine, il accueille, dans ses cours, des enfants (dès 3 ans), des ados et des adultes porteurs de tout type de handicap.
 

Expert autisme et handicap

« Quand j’ai commencé à enseigner à Bléville, j’avais déjà quelques enfants atteints d’autisme. Très vite, je me suis fixé comme objectif de me spécialiser », raconte-t-il. Aujourd’hui, il enseigne le judo loisir et compétition, ainsi que le self-défense, à près de 250 élèves, dont 121 en situation de handicap ou déficients, du lundi au samedi, en club mais aussi dans des établissements spécialisés. Il propose également des prestations de service en tant que profession libérale. « Dans mes cours, il y a beaucoup d’autistes, mais aussi des sourds, des malvoyants, des personnes atteintes de trisomie 21, de déficience mentale ou psychique, et d’autres avec des handicaps moteurs. » Après des formations suivies auprès de la fédération française de judo (FFJudo) ainsi que du Cranse (centre de ressources autisme Normandie Seine-Eure), il a obtenu en 2019 la certification « expertise judo et autisme » de la fédération, ainsi que les labels Sport&Handicap (niveau 4 étoiles) et Sport&Autisme du comité départemental olympique et sportif de la Seine-Maritime. Le HAC judo a également obtenu le label Norm’handi du comité régional. Il est aussi référent para judo pour le comité départemental de la FFJudo.


Le judo, vecteur d'inclusion

Une expertise et une reconnaissance qui rassurent de nombreux pratiquants et parents qui lui confient leurs enfants. « Lors de mes formations, j’ai été en immersion auprès de personnes handicapées. Cela allait plus loin que sur le tatami. On passait nos journées ensemble. On mangeait, on vivait ensemble. Ça m’a permis de prendre conscience du quotidien et des besoins spécifiques des personnes handicapées. » Dans ses cours, il adapte la pratique aux capacités de chacun, en utilisant si besoin du matériel spécifique (ballons, cordes, symboles, etc.). « Ce qui marche avec l’un, ne marche pas forcément avec l’autre, témoigne-t-il. Cela nécessite de la patience, de la disponibilité et de savoir se remettre en question. On absorbe beaucoup, un peu comme les professionnels de santé. »
 
D’ailleurs, il conçoit son rôle comme faisant partie de la chaîne de prise en charge des handicaps. « Le judo permet de développer la confiance en soi, la prise d’initiative, la motricité. C’est une stimulation cognitive par le plaisir. Aussi, le judo est très ritualisé, il offre un cadre très rassurant, notamment pour les personnes autistes, explique Olivier. Certains élèves, par exemple, ne supportent pas le contact physique au début. J’utilise alors des objets médiateurs. Et, petit à petit, au rythme de chacun, je les amène au contact. C’est une grande récompense de voir leur sourire et leurs progrès. J’ai à cœur de valoriser et féliciter chaque exercice réussi, chaque progression. »
 

Changer les regards sur le handicap

Au-delà des cours, Olivier Tredici s’engage pour changer les regards sur le handicap et promouvoir le judo pour tous. Il intervient dans des centres de loisirs, en hôpital de jour, en institut, ou encore lors d’événements. Le 15 juin prochain, il participera par exemple à la Nuit du handicap, au centre social Jean-Moulin de Montivilliers. Avant cela, mardi 28 mai, il organisera la 2e édition de la journée départementale « Découvrez le para judo », au gymnase Christian-Gand de Montivilliers. La première, en 2023, avait réuni 110 participants. Olivier a bien d’autres idées et projets pour promouvoir l’inclusion par le judo. Il a récemment proposé la ville de Montivilliers comme candidate pour accueillir la journée S’Handifférence en 2025. Ces derniers jours, il était en Angleterre, à Winchester, pour un stage de quatre jours où il a dispensé des cours de judo et de sensibilisation au handisport.
 

Pour en savoir plus et découvrir le para judo

Olivier Tredici
Référent para judo du comité Judo 76
pour la ligue de Judo de Normandie
Tél. : 06 21 04 35 85
Mail : otredici@orange.fr