smartphones infos informations
 

PRATIQUE

PLUS DE SITES

INFOS MOBILES

Seine-Maritime > Actualités > Actualité > Le street art rend hommage à l’abbé Pierre

Le street art rend hommage à l’abbé Pierre

Publié le 14/09/2017
Le street art rend hommage à l’abbé Pierre
Le Centre abbé Pierre-Emmaüs inaugure son nouvel "Espace Street Art". Un musée à ciel ouvert où les fresques se succèdent comme autant de messages d’espoirs, inspirés par l’œuvre de l’abbé Pierre.
Jo di Bona adepte du "pop graffiti" mèle collages et peinture à la bombe pour ces portraits en miroir de l'abbé Pierre.

Perchée sur un escabeau, Ariane Pasco entame la réalisation de sa fresque. À peine arrivée d’Étampes, la graffeuse a installé ses aérosols et ses pochoirs devant l’espace de 10 mètres sur 3 qui lui est imparti, au cœur du parc boisé et avec le chant des oiseaux pour fond musical… un terrain de jeu qui change du bitume, des klaxons et du béton. « Je vais faire une composition à partir de textes de l’abbé Pierre. Je vais raconter une histoire avec un portrait, une ville… Ça devrait partir de quelque chose de très sombre et aller vers l’optimisme », précise-t-elle. Créatrice du mouvement Art Nice en 1986, pionnière du pochoir en France et connue pour ses Rimbaud posés aux quatre coins du monde, Ariane n’en est pas à sa première participation avec la fondation Emmaüs. « Hier encore je décorais un mur de la communauté Emmaüs de Neuilly-Plaisance ».

Pour elle, comme pour la plupart des graffeurs qui participent au projet, la relation avec Emmaüs est fiable. Sollicités notamment dans les salons, à l’occasion des grandes ventes pour des performances sur des supports originaux (camions, valises, skates et autres objets de récup) à qui ils apportent leur valeur ajoutée, les street artistes entretiennent volontiers ce lien « L’abbé Pierre fait partie de la culture populaire, tout comme le street art. Il n’y a pas besoin de prendre des cours d’histoire de l’art pour le comprendre. Ça parle à tout le monde. Les graffeurs ont ce point commun avec les compagnons d’Emmaüs de venir du milieu des marginaux, des rebelles », précise Philippe Dupont, directeur du centre et à l’initiative du projet.

  • 1.
    Le Centre abbé Pierre-Emmaüs accueille le public avec son nouvel espace street art, situé au coeur du parc.
    Nouvel espace Street art au Centre abbé PIerre-Emmaüs © Centre abbé Pierre-Emmaüs
  • 2.
    Ariane Pasco, célèbre pour ses Rimbaud pochés au quatre coin du monde, entame la réalisation de la fresque.
    Nouvel espace Street art au Centre abbé PIerre-Emmaüs © Alan Aubry
  • 3.
    L'œuvre achevée d'Ariane Pasco dévoile un travail poétique et artistique inspiré des textes de l'abbé Pierre.
    Nouvel espace Street art au Centre abbé PIerre-Emmaüs © Centre abbé Pierre-Emmaüs
  • 4.
    Jo di Bona adepte du "pop graffiti" associe collages et peinture à la bombe pour ces portraits en miroir de l'abbé Pierre.
    Nouvel espace Street art au Centre abbé PIerre-Emmaüs © Alan Aubry
  • 5.
    Le cadre verdoyant du centre abbé Pierre, accueille tel un écrin, l'œuvre de MG la Bomba.
    Nouvel espace Street art au Centre abbé PIerre-Emmaüs © Alan Aubry
  • 6.
    La street artiste Kashink s'inspire du graphisme mexicain et de ses couleurs vives.
    Nouvel espace Street art au Centre abbé PIerre-Emmaüs © Alan Aubry
  • 7.
    Evazesir et le collectif NRC invitent les visiteurs à entrer dans un conteneur totalement relooké.
    Nouvel espace Street art au Centre abbé PIerre-Emmaüs © Alan Aubry
  • 8.
    La résidence d’action culturelle “C’est mon patrimoine” a convié une trentaine d’adolescents pendant 9 journées en juillet et en août, pour découvrir l’abbé Pierre, le Mouvement Emmaüs international et réaliser des fresques encadrés par l'artiste Kejo.
    Nouvel espace Street art au Centre abbé PIerre-Emmaüs © Centre abbé Pierre-Emmaüs
  • 9.
    Fresque des jeunes et son message d'amour : "Toi qui souffres, qui que tu sois, entre, dors, mange, reprends espoir. Ici on t'aime."
    Nouvel espace Street art au Centre abbé PIerre-Emmaüs © Centre abbé Pierre-Emmaüs

Dans un vieux conteneur maritime, retapé pour l’occasion, les graffs d’Evazesir du collectif NRC apportent une dimension particulière à ces toutes petites pièces qui emmènent le visiteur dans l’univers précaire des réfugiés. Dehors, MG la Bomba, Jo di Bona, Kashink et Hastr ont d’ores et déjà apporté des touches de couleurs supplémentaires à l’environnement paysagé de ce lieu de mémoire qui se réinvente chaque jour en un lieu de vie. Le dernier espace est réservé à un collectif peu ordinaire : accompagnée et encadrée par l’artiste Kejo, une trentaine d’adolescents est venue, sur 9 journées, découvrir l’œuvre de l’abbé Pierre et réaliser la sienne. « Il s’agit de parler de l’abbé Pierre directement ou indirectement par une forme esthétique innovante qui touche les jeunes », insiste Philippe Dupont. Mais pas seulement, des cours d’éducation civique et une sensibilisation au bénévolat et au volontariat viendront ponctuer les temps de création artistiques.

Commencé en mars ce projet, imaginé par Philippe Dupont, a nécessité 7 mois de travaux et un budget de 54 000 €, financé pour une petite partie par le Département de la Seine-Maritime. « Il a fallu refaire le terrassement, les éclairages des panneaux, isoler le conteneur, refaire la couverture… » et ce avant que les artistes ne posent la dernière et non moins essentielle touche personnelle à la déco.

Inauguré le 15 septembre, l’espace street art est en accès libre pour le public. L’occasion, après cette balade artistique, de découvrir ou de redécouvrir le centre abbé Pierre et le parcours d’un homme qui traverse les époques et inspire encore les jeunes générations.

 

Infos pratiques :

Ouvert tous les jours de 10h à 18h
Centre abbé Pierre – Emmaüs
Lieu de mémoire, lieu de vie
Route d’Emmaüs
76690 Esteville
02 35 23 87 76
contact@centre-abbe-pierre-emmaus.org

SEINEMARITIME.TV

Moisson d’archives aux Archives départementales de la Seine-Maritime

En partenariat avec la bibliothèque Simone de Beauvoir, les Archives département…
76 Pocket : la Seine-Maritime dans votre poche
Département
de la Seine-Maritime
Hôtel du Département
Quai Jean Moulin, CS 56101
76101 ROUEN CEDEX
Tel : 02 35 03 55 55