smartphones infos informations
 

PRATIQUE

PLUS DE SITES

INFOS MOBILES

Seine-Maritime > Actualités > Actualité > Mineurs non accompagnés : appel aux familles d’accueil

Mineurs non accompagnés : appel aux familles d’accueil

Publié le 08/02/2018
Mineurs non accompagnés : appel aux familles d’accueil
Le Président du Département a lancé, le 8 février, un appel aux familles de la Seine-Maritime pour accueillir bénévolement des mineurs non accompagnés. Une expérimentation destinée à compléter les dispositifs existants.

Le Département de la Seine-Maritime fait face à une vague migratoire importante liée pour partie aux engagements pris par l’Europe vis-à-vis des populations d’Afrique et du Moyen-Orient. Ces flux sont particulièrement importants s’agissant des mineurs étrangers isolés poussés vers notre pays par les guerres et des conditions de vie difficiles. La France compte sur son sol, en 2017, près de 25 000 migrants mineurs non accompagnés. En 2016, ils n’étaient que 13 000 dans l’hexagone !

Les conventions internationales ainsi que les compétences dévolues aux Départements par les lois de décentralisation donnent aux Départements la responsabilité de la mise à l’abri de ces jeunes, et celle de leur prise en charge sociale, médicale et matérielle.

Une mobilisation générale

Plus de 470 mineurs non accompagnés sont actuellement pris en charge par le Département de la Seine-Maritime, soit dans des structures médico-sociales, soit dans des familles d’accueil, soit de manière transitoire dans des établissements hôteliers. Cela représente une augmentation de 100 % des jeunes accueillis en moins de 3 ans et un coût qui atteint près de 15 M€ par an. Aujourd’hui, les capacités de mise à l’abri et d’accueil du Département ne sont plus suffisantes pour faire face aux besoins et surtout à l’arrivée continue de mineurs non accompagnés.

L’État, qui vient de reconnaître la saturation des services d’aide sociale à l’enfance ainsi que la trop grande responsabilité juridique qui pèse sur les Présidents de Département, a pris la décision d’engager une réflexion de fond sur le sujet. La ministre des Solidarités et de la Santé vient d’annoncer une augmentation des moyens financiers que l’État accordera en 2018 aux Départements qui ont connu une augmentation du nombre de MNA accueillis entre 2016 et 2017, situation dans laquelle se trouve le Département de la Seine-Maritime.

Des moyens accrus

D’ores et déjà, la collectivité départementale a décidé d’accroître ses moyens en élaborant un plan d’actions reposant sur plusieurs mesures. D’une part, le recrutement d’une dizaine de professionnels du secteur social en renfort pour permettre l’accueil et l’évaluation de l’isolement et de la minorité des jeunes arrivants en Seine-Maritime. D’autre part, l’augmentation des capacités d’accueil de MNA auprès des établissements médico-sociaux. L’appel à projet qui a été lancé va permettre d’ouvrir près de 170 places spécialisées pour les MNA, de manière échelonnée sur le premier semestre, ainsi que 40 places de mise à l’abri / évaluation.

Des enjeux humains

Le Département est cependant convaincu qu’au-delà de son action, une mobilisation de la société toute entière est indispensable pour créer des conditions satisfaisantes d’accueil des jeunes migrants isolés. C’est la raison pour laquelle le Département a décidé de s’engager dans la mise en place d’un nouveau dispositif d’accueil dit du “tiers-accueillant” par le biais duquel il souhaite mobiliser les familles de Seine-Maritime volontaires pour accueillir ces adolescents, comme cela a pu être expérimenté dans d’autres départements. Les lois relatives à la protection de l’enfant ouvrent en effet la possibilité aux Départements de recourir à cette forme d’accueil auprès de familles bénévoles, après l’évaluation de leur motivation et de leur capacité à assumer cet accueil dans de bonnes conditions pour l’enfant.

Pour plus d’information vous pouvez contacter
la Mission départementale de la protection de l’enfance au 02 35 03 55 11.

Une réunion d’information est par ailleurs prévue le lundi 19 février à 10 h, à l’Hôtel du Département, à Rouen.

SEINEMARITIME.TV

Fondue au Neufchâtel

Pour 2 personnes : 1/2 rouleau de pâte feuilletée 1 cœur de Neufchâtel En a…
76 Pocket : la Seine-Maritime dans votre poche
Département
de la Seine-Maritime
Hôtel du Département
Quai Jean Moulin, CS 56101
76101 ROUEN CEDEX
Tel : 02 35 03 55 55