Vos services Institution, élus Vos sorties
AccueilActualités

Les 5 conseils de Matthieu Tordeur pour vivre seul et dans un petit espace

Retour
Il a passé 51 jours seul, à la fois baigné dans l’immensité de l’Antarctique, et confiné, chaque soir, dans une tente de camping. Matthieu Tordeur vous livre ses 5 conseils pour vivre seul et dans un petit espace pendant cette période de confinement.
Publié : Il y a 14 jours
Après 51 jours en Antarctique, le 13 janvier 2019, Matthieu Tordeur entrait dans l’histoire et le livre des records. À seulement 27 ans, il devenait le premier Français et le plus jeune au monde à réussir une expédition depuis la côte du continent Antarctique jusqu’au pôle Sud, en solitaire, sans assistance et en autonomie totale. Voici ses conseils pour vous aider à mieux vivre cette période de confinement.

1 - Transformer cette contrainte en opportunité
C'est une situation inédite pour chacun : nous tous sommes contraints de ne pas sortir de chez nous. Il faut essayer de ne pas voir uniquement le côté négatif de cette situation. Cela peut être l'occasion de commencer de nouvelles choses, que l’on ne prend pas le temps de faire lorsque l’on est plongé dans notre quotidien. On peut commencer l’apprentissage d’une nouvelle langue, ouvrir un livre que l’on souhaitait lire depuis longtemps. De mon côté, je me concentre actuellement sur l’écriture de mon livre. 

2- Continuer à avoir une routine quotidienne
Lorsque j’étais en Antarctique, je me fixais chaque jour un objectif, une mission à accomplir. Plutôt que de penser à la fin qui peut paraître loin, se fixer chaque jour un petit objectif permet de structurer sa journée. Je pense aussi qu’il faut continuer à avoir une routine : mettre un réveil le matin, s’habiller, prendre ses repas à heures fixes.

3 - S’exprimer pour pallier à la solitude
Chaque jour en Antarctique, le fait de raconter ma journée à l’oral face à ma caméra me permettait d’avoir un exutoire. Chacun peut pallier à cette solitude en étant créatif : tenir un carnet de bord, peindre, sculpter. Et puis c’est aussi l’occasion d’appeler ses proches, prendre le temps d’avoir de longues conversations téléphoniques avec eux. 

4 - Structurer son espace de vie
Lorsque l’on vit dans un petit espace, il faut être organisé. Savoir que tout est à sa place a un côté apaisant. Et puis il est important de ne pas se laisser aller et garder son lieu de vie propre. 

5 - S’aérer l’esprit
Même s’il s’agit de sortir 5 minutes, c’est important de prendre l’air de temps en temps, en respectant bien les règles de confinement. Sortir 5 minutes devant chez soi, en évitant tout contact permet de repartir avec des idées plus fraîches. C’est important aussi de maintenir une activité physique. Si vous n'avez pas de jardin, cela peut être l’une des nombreuses activités que l’on trouve sur internet. 

Retrouvez l’expédition de Matthieu Tordeur sur son site et découvrez son film « Objectif Pôle Sud »