Vos services Institution, élus Vos sorties
AccueilActualités

Signature du contrat de territoire de la Communauté de Communes Caux Austreberthe

Retour
Le Département de la Seine-Maritime mobilise 1,37 million d’euros pour concrétiser les projets du territoire de la Communauté de Communes Caux-Austreberthe.
Publié : Il y a 25 jours
Le 9 mars dernier, Hervé MORIN, Président de la Région Normandie, Bertrand BELLANGER, Président du Département de la Seine-Maritime, et Michel BENTOT, Président de la Communauté de Communes Caux-Austreberthe ont signé, à Barentin, le contrat de territoire de la Communauté de Communes Caux-Austreberthe pour la période 2017-2021.

« Pour que les Communautés de Communes puissent d’avantage investir dans leur développement, le Département de la Seine-Maritime s’est engagé à les soutenir financièrement dans la réalisation de projets structurants, en signant avec chacune d’entre elles un contrat territorial de développement. Ces projets ont pour objectif d’améliorer concrètement la vie quotidienne des habitants. La mise en place de cette politique permet au Département d’agir en faveur des territoires, notamment les plus ruraux, en les aidants à s’équiper et à se moderniser » a rappelé Bertrand Bellanger, Président du Département de la Seine Maritime.
 
Ce contrat de territoire a pour objectif majeur de contribuer à un développement local durable et structurant, assurant la mise en valeur de toutes les potentialités du territoire.
 
La Communauté de communes Caux-Austreberthe a établi un projet de territoire qui porte sur 5 projets d’un montant total prévisionnel de plus de 4,06 millions d’euros : Le Département de la Seine Maritime s’engage pour la concrétisation de 2 projets à hauteur de plus de 1,37 million d’euros.
La Région Normandie soutient 3 de ces 5 projets à hauteur 510 352 euros. 
La Communauté de Communes Caux Austreberthe et les autres maîtres d’ouvrage accompagnent ces projets  pour 660 000 euros.
D’autres financements sont attendus (Etat, Europe…). Ils sont estimés à plus de 1,5 million d’euros.